4 astuces pour oublier un plafond bas

4 astuces pour oublier un plafond bas

On rencontre cette problématique d’aménagement de surface ou volume avec une faible hauteur sous plafond dans différents cas de figure:
- aménagement de combles,
- création de mezzanines la hauteur sous plafond dans la pièce est à l’inverse très haute,
- aménagement de sous-sol ou de garages,
- aménagement de souplex

Techniques et astuces pour biaiser notre perception d’un plafond bas quand on n’a pas le choix.

Une fois les contraintes techniques anticipées, validées et implémentées par des artisans (voir article Plafond bas: science et anticipation), un logement peut atteidre une hauteur sous plafond finale à 2m20. Quand on ne peut pas faire mieux physiquement, c’est une réalité à assumer. C’était vraiment peu dans le cas de cette rénovation, alors je me suis penchée sur les astuces possibles pour atténuer cet effet plafond bas en jouant sur différents paramètres. Sachant qu’il ne s’agira que de perception et de sentiment et non de hauteur réelle.

Je vous propose ainsi quelques astuces que j’ai mises en oeuvre dans cette réalisation et qui ont porté leur fruit. Je pense que l’accumulation de ces petites méthodes ne font que s’additionner pour atteindre un résultat satisfaisant.

Penser des volumes cohérents

De façon souvent contre-intuitive, on croit que les pièces ouvertes, les grands volumes vont faire oublier qu’un plafond est bas. On imagine qu’il faut augmenter le volume en poussant les murs car on ne peut pas réhausser le plafond. FAUX!

Il se produit l’effet inverse. Notre cerveau analyse l’espace en un volume cohérent, c’est-à-dire un plafond, 4 murs, des angles droits, et avec des ratios entre hauteur et largeur qui sont ancrés en nous selon des normes auxquelles nous sommes habituées. Le mieux est d’essayer de garder cette cohérence entre hauteur sous plafond et largeur/surface d’une pièce. L’image suivante illustre ce concept et cette fausse croyance de grand espace. Une grande pièce toute ouverte accentuera plutôt l’effet plafond bas. Ainsi je recommande de structurer l’espace de façon cohérente, une pièce de vie ouverte pourquoi pas, mais pas de grand plateau, il vaudra alors mieux créer plusieurs pièces dans un même espace.

plafond

Dans la même idée, la largeur des ouvertures doit également respecter un ratio cohérent avec la hauteur sous plafond. Plus la baie vitrée sera allongée, plus elle amplifiera cette impression de plafond bas et d’étouffement. Cependant, il est important d’amener de la lumière dans le logement. Pour une hauteur de baie coulissante de 190cm, le maximum en largeur est vraiment de 180cm, afin de conserver une hauteur supérieure à sa largeur. Une porte fenêtre en 90cm pourrait très bien faire l’affaire dans ce type de situation et être contrebalancée par une autre fenêtre à côté pour l’apport de la lumière.

plafond

En résumé, le cloisonnement et les ouvertures doivent être cohérentes:

  • Un petit couloir, mais pas trop, confortable à la circulation (100cm min de large)
  • Des chambres aux surfaces moyennes ou petites (entre 9 et 12 m2)
  • Une pièce de vie avec une cuisine ouverte oui, mais pas trop grande, (< 25-30m2)
  • Des baies vitrées oui, mais pas trop larges (hauteur > largeur)

Penser la couleur et prolonger les plafonds

La première astuce est de peindre avec des couleurs claires. C’est un bon réflexe, intuitif et prouvé scientifiquement (voir article Plafond bas: science et anticipation). Cependant pour donner de la dynamique au lieu, rien n’empêche de créer des effets de couleurs avec une peinture plus sombre et ceci très localement, en créant des formes ou des alcôves.

Seconde astuce que je recommande vivement pour l’avoir testé et observé dans différents logements est de faire descendre les plafonds sur les murs. Cela consiste à ne pas peindre vos murs jusqu’au plafond, mais à s’arrêter avant en laissant une bande blanche (de même couleur que le plafond) d’environ 15-20 cm. Ceci donnera moins une impression de boîte et plafond bas. Cette technique est très puissante.

Enfin, dernière astuce de couleurs qui va vous aider à faire oublier ce plafond bas, est localisée proche du sol. Utiliser des plinthes à peindre, dans l’esprit de corniche mais en version plinthe et peignez les de la même couleurs que vos murs.

plafond

Au sol, le mur est ancré dans la terre grâce aux plinthes peintes, alors qu’au plafond, celui-ci s’envole grâce aux débords sur les murs.

La lumière toujours le meilleur atout

On ne le dira jamais assez mais la lumière est notre meilleure alliée pour faire oublier un plafond bas.

Concernant les luminaires à adopter dans ce type de rénovation, je conseille intuitivement d’utiliser une implantation avec peu d’éclairage au plafond. La 1ère raison est de l’ordre technique, car on aura déjà structurellement laissé peu d’espace entre la dalle béton et le plafond final, donc il y a quelques gaines qui se baladent et peu d’espace pour accrocher tout type de suspension. Si on est obligé pour des raisons ergonomiques d’éclairage, il existe de nombreux plafonniers extra plat qui ont toute leur utilité. Epais de quelques centimètres et discrets, ils apporteront l’éclairage nécessaire tout en se dissimulant et sans gêner le passage.

On privilégie des appliques murales dissimulées dans différents coins afin d’apporter un éclairage local mais efficace (et une touche sympa de design!).

Enfin, une astuce qui fonctionne bien et peut se combiner avec l’idée précédente de ne pas peindre les murs jusqu’au plafond est l’utilisation de ruban LED, dissimulé dans une corniche par exemple. Ce type d’éclairage, orienté vers le plafond, aura tendance à augmenter l’impression de hauteur, tout en fournissant une solution design et agréable.

Il nous reste le bon vieux miroir à positionner sur les murs face aux ouvertures. Il réfléchit la lumière et donnera aussi une impression d’espace.

Les bons meubles et accessoires

On y pense moins, mais le choix des meubles peut également avoir une influence positive ou négative sur l’effet plafond bas.

Dans la cuisine, sans appel, évitons les meubles suspendus hauts qui rappelleront que le plafond n’est pas très loin. Choisissez aussi un réfrigérateur pas trop volumineux. Il faut évidemment qu’il soit dimensionné par rapport aux besoins des habitants, mais peut-être n‘est-il pas utile d’utiliser un grand combiné congélateur et réfrigérateur de 2m, alors qu’un petit combiné de 1m60 suffirait et serait en total accord avec un plafond de 2m20.

Dans la même idée, j’ai choisi peu de meubles hauts dans mes réalisations, j’ai privilégié des buffets bas avec un miroir au-dessus au lieu de bibliothèques ou colonnes de rangements.

Même sans éclairage à l’intérieur, la corniche est également un bon élément pour repousser le plafond vers le haut. Il faudra la positionner principalement sur la partie mur avec le petit rebord sur la zone plafond. Si on fait l’inverse, la grande partie sur le plafond et la petite sur le mur, on élargira plutôt la pièce, ce qui n’est pas ici le but recherché.

coupe coupe

Voilà, je vous laisse à vos réflexions. Et surtout, pensez que ce n’est pas une fatalité, on peut déjouer l’effet bas de plafond, en donnant d’autres signaux à notre système visuel.

Recent Articles

blog-image
Le Retour des Couleurs Saturées

Une couleur saturée peut aussi être qualifiée de vive, profonde, forte, intense…ou encore “flashy” ou péchue.

blog-image
Lin ou l'autre

Le lin c’est la matière “0 défaut”, irréprochable à bien des égards, pour notre santé, pour la planète, voilà pourquoi…

blog-image
Le Paradoxe du Bois

En France, 40% de nos arbres sont des chênes, réputés mondialement pour leur solidité et leur longévité.